Notre histoire

Notre histoire

Notre histoire

C’est en 1968 à Hong Kong que Maître Moy Lin Shin, un moine taoïste, et M. Mui Ming To fondent le Fung Loy Kok. Puis, en 1970, Maître Moy Lin Shin immigre au Canada, où il enseigne les arts Tai Chi TaoïsteMD. Ces arts comprennent le tai chi, la méditation (en marchant, debout, assise, couchée), le chant psalmodié de textes sacrés, l’alchimie taoïste, la circulation de l’énergie et la culture de la santé. Les enseignements de Maître Moy Lin Shin portent également sur la bonne conduite, l’apaisement du cœur et les vertus. Il insiste souvent sur le lien qui existe entre les vertus et la santé du corps. Les gestes de Maître Moy Lin Shin continueront d’inspirer ceux qui désirent intégrer cette sagesse dans leur vie.

En 1981, Maître Moy Lin Shin élève, au club situé sur la rue Bathurst à Toronto, le premier autel de l’Institut FLK. Puis, en 1984, le Centre international voit le jour, dans une campagne près d’Orangeville en Ontario. Le centre devient rapidement un lieu de rassemblement pour les adeptes des quatre coins du monde qui y vont apprendre et pratiquer les arts enseignés par Maître Moy Lin Shin.

C’est en 1998 que la vie de Maître Moy Lin Shin prend fin. L’héritage qu’il laisse continue d’être transmis par ses élèves, qui se dévouent pour assurer la suite des choses pour les générations présentes et futures.

Dans les années qui précéderont sa mort, Maître Moy Lin Shin met en branle le projet de construction du Quiet Cultivation Centre (centre pour la culture de la tranquillité) sur la propriété du centre international situé à Orangeville. Ainsi, en septembre 2007, après plusieurs années de travail acharné, des participants venus du monde entier se réunissent pour l’inauguration du Quiet Cultivation Centre.

Le Quiet Cultivation Center, désigné par Maître Moy comme un endroit consacré à la culture du corps et de l’esprit, englobe le Grand Hall des trois religions, le Hall des constellations d’origines, le Hall du souvenir, un columbarium et une grande salle de pratique, qui sert également pour les banquets, les fêtes et les événements. Le cadre naturel et enchanteur du Quiet Cultivation Center en fait un endroit paisible, qui gagne en popularité même à l’extérieur de l’organisme.

Version originale anglophone sur www.taoist.org
Adaptation française, mars 2014